Le CBD est considéré comme une molécule psychoactive qui appartient à la catégorie des cannabinoïdes et qui est contenue à diverses concentrations suivant le type de plantes de cannabis depuis laquelle cette dernière est extraite.

Toujours suivie sur différentes recherches et études dans le domaine, l’impact du CBD sur certaines maladies n’est pas encore clairement démontré. Nous aborderons ici les potentiels effets positifs du CBD sur l’arthrose que ce soit en parallèle du traitement ou simplement comme atténuateur de douleur.

Comment fonctionne l’arthrose et dans quelle mesure la traiter au CBD ?

L’arthrose est une maladie relativement courante qui implique un certain nombre de conséquences négatives entre douleurs chroniques et gêne en effectuant des actions du quotidien. Elle va en règle générale entraîner une détérioration du cartilage qui se trouve sur les diverses extrémités osseuses au niveau des articulations ce qui, en temps normal, leur offrait la possibilité de glisser les unes sur les autres sans engendrer de frottements.

Outre le facteur de l’âge qui est assez déterminant dans l’apparition de cette pathologie, notamment à partir de 65 ans, il est possible de citer d’autres causes à l’image de :

  • Séquelles traumatiques des os ;
  • Une pression excessive sur les articulations ;
  • Une fragilité naturelle du cartilage ;
  • Une anomalie génétique.

Il n’existe pas réellement de traitement qui permet de contrer efficacement la maladie, mais seulement des méthodes pour atténuer la douleur notamment par la prise d’antalgiques et d’anti-inflammatoires.

Ces médicaments impliquent toutefois des effets secondaires assez conséquents, d’où l’utilité d’une alternative au CBD qui n’en possède pas. Dans les cas où l’arthrose occasionne des situations particulièrement handicapantes, il conviendra plutôt d’opter pour une prothèse au niveau de la zone touchée.

Disponibilité des produits à base de CBD

À l’inverse d’autres cannabinoïdes comme le THC, le CBD, lui, n’engendre pas d’effets psychotropes, ce qui l’empêche d’engager une quelconque dépendance. Étant indiqué comme complément alimentaire en France et plus généralement en Europe, le CBD est donc légal et libre à l’achat, et ce, sur les diverses formes de produits dans lesquels on peut le trouver.

À savoir qu’il est surtout conseillé en complément d’un suivi médical pour des douleurs articulaires. Cette mise en place est tout de même soumise à certaines contraintes comme le fait de devoir indiquer un taux de THC inférieur à 0,2 % dans l’article en question.

CBD et douleurs articulaires

Le système endocannabinoïde est une section essentielle dans l’équilibre du système nerveux et qui va également impacter la gestion de la douleur. Dans ce registre, les propriétés antalgiques et anti-inflammatoires du CBD sont souvent étudiées pour mieux lutter contre les pathologies comme l’arthrose et plus globalement les douleurs qui peuvent survenir de problèmes articulaires.

Dans une optique à long terme, le CBD pourrait même apporter une solution à la dégradation progressive du cartilage ou travailler à prévenir son arrivée. Tout comme le CBD pourrait devenir une véritable une solution contre parkinson.

Les différentes utilisations du CBD dans un traitement contre l’arthrose

La consommation de CBD en France pour lutter contre les douleurs liées à l’arthrose se fait principalement via la forme d’huiles ou de fleurs. Il est utile de rappeler dans ce registre que le CBD, étant catégorisé comme complément alimentaire, n’a pas vocation à être directement indiqué sur un programme médical.

Ainsi, même si le produit peut être effectivement conseillé pour atténuer les douleurs, il ne pourra pas être consigné dans une ordonnance. En parallèle, les diverses recherches autour du domaine pourraient éventuellement amener cette distinction à changer. Le dosage ainsi que le nombre de prises de CBD lorsqu’on est atteint d’arthrose varient essentiellement suivant l’intensité et les fréquences des douleurs subies.

Consignes d’application des produits au CBD utiles pour lutter contre l’arthrose

En plus du besoin de joindre la consommation de CBD pour lutter contre des problèmes d’arthrose à un traitement médical spécifique, il est nécessaire de l’inclure dans un programme plus général qui prend par exemple en compte une activité sportive ou un accompagnement psychologique.

S’il peut être consommé sur une longue période de temps en raison de l’absence de résultats négatifs suite à sa consommation, il est tout de même indiqué de débuter la prise de CBD avec des doses relativement minimes puis d’augmenter au fur et à mesure. La qualité du produit reste aussi un critère essentiel d’où l’importance de passer uniquement par des revendeurs agréés ou des plateformes labellisées.